LGM


LABORATOIRE DE
GEMMOLOGIE DE
MARSEILLE
 
ESPACE PRIVE GEM-A - FOAD
https://www.gemlearning.co.uk
Cours de Gem-A en ligne
Accès membre Gem-A

ESPACE PRIVE LGM - FOAD
Cours de Base
Cours de Diplome FGA
Cours de Diamant DGA
Atelier de gemmologie
Gem Database

Accès membre LGM

Formation Expertise Voyage Inscription Actualités Contact
 
 

Projets de Diplôme FGA

Pendant vos études de cours de FGA vous devez choisir un projet. Dans votre projet vous devez apporter votre travail personnel. Votre rapport doit être minimum sur 5 pages, documentés avec des images. Les sujets sont proposés par l'école ou les étudiants peuvent choisir un sujet librement. Les projets doivent être rendus avant 30 novembre si vous passez votre examen en janvier ou le 1 mai si vous passez votre examen en juin. Le projet doit être publié sur l'espace privé de Gem-A avant la date limite en format PDF. La taille ne doit pas dépasser 2 Mo.
Les étudiants doivent fournir un exemplaire du projet relié à la bibliothèque de l'école (LGM) et envoyer la copie en pdf sur la messagerie de l'école gemlabmarseille@wanadoo.fr

Lisez les instructions sur espace privé de diplome PRIVDIPLOME


 
 
Projets de diplôme FGA 2016 - 2017
 
 
Isabelle Hugon : Les grenats de Perpignan    
Le bijou en » Grenat de Perpignan » est la pierre mythique de la Catalogne du Nord depuis le Moyen-Age. Cette pierre dans les nuances de rouge, montée sur or représente alors les couleurs « sang et or », couleurs du drapeau catalan.
La constitution géologique du territoire des Pyrénées Orientales est propice à ce type de minéral que l’on peut trouver dans les trois vallées du département. Les grenats d’origine catalane, surtout l’almandin, furent exploités et de façon très artisanale pour la bijouterie depuis Napoléon III.
Des Fenouillèdes sur l’Agly en passant par le Costabonne, chaque vallée à songrenat alumineux ou calcique, de la couleur « lie de vin », aux différentes teintes derouge au noir. Ce silicate attire encore aujourd’hui les passionnés de minéralogie qui espèrent trouver « le grenat catalan » et leur couleur ne cesse d’inspirer les plus grands viticulteurs du département.
 
 
 
Alice Chauvin :    
   
Bouriaud Jean Dominique : Quartz rouge du Maroc    
Tout d’abord, j’ai choisi une pierre simple, le quartz rouge, pas très connue encore. Tout l’exposé est base sur la découverte puis le développement d’une gemme jusqu’ à son succès. Le quartz rouge correspond au type même d’une gemme découverte par hasard et qui est encore d’une faible valeur et qui va, j’en suis certain, connaitre un succès de bijouterie et de joaillerie. Grace au quartz rouge nous voyageons dans le sud du Maroc directement à la mine de » tinejdad » prés d ANSMIRE jbel accompagné par YOUSSEF QUEJJI.  
Sophie Simon : Zircon    
Le Zircon est un matériau gemme fascinant, arborant de magnifiques dégradés de couleurs Terre et possédant des propriétés physiques et optiques comme nulle autres pierres. J’ai connu l’existence de cette pierre lors de ma première année de gemmologie et plus particulièrement lors d’un voyage d’étude en Thaïlande. J’ai alors compris l’importance du marché pour le Zircon, quasiment méprisé en France à l’heure actuelle, notamment en bijouterie pour le grand public. Il est cependant très populaire en Asie où l’on trouve les plus grand gisements de qualité gemme. Le Zircon naturel n’est pas du tout une pierre connue du grand public en Europe où elle n’est pas publicisée.
 
 
 
Arnaud Milleville :    
 
Robin Hohberger :    
 

 
 
Projet de diplôme FGA 2015 - 2016
 
 
Carincotte Delphine : Intailles, Camées et leurs histoires    
Les Intailles sont de petits objets en pierres taillées ou gravées en creux dans la masse, le plus souvent ovales mais parfois rectangulaires ou rondes, généralement pas plus de 2cm2.
Dans une intaille, aucun élément n’est en relief. Les Intailles comportent soit un décor, soit des inscriptions, des armoiries ou des mono gravures,  elles étaient souvent montées pour être utilisées comme cachets ou sceaux en forme de bagues ou d’anneaux, elles ornaient parfois des bijoux. L’antiquité fournit un nombre considérable d’intailles que le Moyen Âge rechercha, collectionna  et remonta sur toutes sortes d’objets, couronnes, reliquaires, plats de reliure, vases, calices…, ce qui laisse penser que la fabrication était  faible à cette époque. Au contraire de la Renaissance.
 
 
 
Toche Claire : La fluorite, la taille et utilisation des pierres fragiles en bijou  
Le Blue John est une variété de fluorite qui n’existe que dans un seul gisement au monde. Malgré sa fragilité, cette pierre a pourtant longtemps été taillée et sculptée à travers l’histoire. On continue encore à la tailler pour en faire des ornements et des bijoux, même si les réserves de Fluorite Blue John ne permettent plus la création de sculptures massives. Aujourd’hui seulement 500kg par an de fluorite Blue John sont extraits du seul gisement mondial existant.
En joaillerie, le Blue John n’est que marginalement utilisé. C’est également le cas de toutes les autres variétés de fluorite que l’on ne verra qu’exceptionnellement apparaitre dans des bijoux. Ceci est dû à sa fragilité, à sa difficulté à conserver son poli mais aussi au fait que mis à part la variété Blue John, la fluorite est une pierre assez abondante partout dans le monde et qui ne présente pas le même attrait que les pierres gemmes plus prestigieuses.
 
 
 
Lecouvey - Mayoraz Andréa : Etude de marché de bijoux avec pierres de couleurs en France    
La Spessartite est un aluminosilicate de manganèse du groupe des Grenats, formule: Mn3Al2(SiO4)3. Système cristallin cubique souvent bien formé en dodécaèdre ou trapézoèdre pouvant mesurer jusqu’a 13cm mais le spessartite se trouve aussi sous forme massive ou granulaire. Gemme isotrope, son IR se situe de 1,79 a 1,82, aucune biréfringence du au système cubique. Sa densité est de 4,10 a 4,20. Aucun clivage, sa dureté est de 7 a 7,5, La stabilité et la ténacité sont bonnes. Elle varie entre translucidité et transparence. Souvent taillée en rond brillant ou taille à degrés. Son éclat est vitreux très brillant a sub-adamantin. Les inclusions typique du Spessartite sont des givres ondulants constitués de gouttelettes liquides a l’apparence déchiquetées typique. Lire plus  
 
 
Palthey Kate : Study the color origin of Burmese lavender jadeite using previous studies using loupe, RI, SG, UV and Spectrometer techniques    
My project focusses on Myanmar lavender jadeite and how to distinguish natural lavender A-jadeite colored by manganese (Mn) based on gemological and reflectance spectrum analysis. I will first present an overall descriptive of Jadeite and its mineral specifications pointing out features that are most desirable when evaluating jade. I will then discuss the differences between Grade A, B and C Lavender Jadeite and will present various gemological testing methods that help to analyze and identify natural lavender jadeite. I will then present a collection of fiftyfive samples, the majority purchased as “natural lavender jade” in Mae Sot on the Myanmar border in March 2015. Their respective gemological properties and reflectance spectrums are reported here.  
 
 
Eichler Alexandre : Le saphir d’Auvergne/ Issoire Etude Gemmologique    
Cette étude a pour but de comparer des saphirs d’Auvergne à d’autres saphirs récupérés sur le terrain ou dans des commerces lors de deux années de recherches et de prospection à travers le monde. Mon périple m’amena du massif central au pont de la rivière Kwai en passant par les hauts plateaux du sud de Madagascar et m’a permis d’acquérir ou de trouver de nombreux corindons bleus. Les premiers saphirs que j’ai ramassés, étaient au fond d’une batée lors d’un séjour en Auvergne. Depuis j’ai toujours était fasciné par les gemmes et particulièrement par les corindons. Les saphirs proviennent de 3 sites en Auvergne, 3 sites à Madagascar et de 2 en Thaïlande. Je veux présenter le travail qu’un gemmologue peut réaliser avec un équipement et du matériel de terrain et les informations que l’on peut avoir avec du matériel de laboratoire. Le but étant de mettre en avant les spécificités des saphirs français et plus particulièrement ceux de la région d’Issoire par rapport aux autres corindons.  
 
 
Seneca Laurent : Traitements d'émeraude de Colombie    

L'Émeraude est une pierre très incluse et l'application d'huile pour atténuer la présence d'incrustations est un procédé aussi vieux que son exploitation. Ce traitement n'est pas permanent et l'huile s'évapore ou se retire à cause des changements de température ou de pression (avion).

Mais depuis maintenant 20 ans , l'emploi de résines epoxy s'est développé dans le but de fixer le traitement dans la pierre car plus visqueux . Le prix aussi est plus attractif , 70 fois moins que l'huile de Cèdre auparavant utilisée. De plus la venue de colles ou résines endurcies telles que la Gematrat ou Permasafe qui servent a renforcer une pierre avant la taille ou pour coller des morceaux fragiles et gagner du poids sont largement utilisées aujourd'hui.
 
 
 
Chauveron Alain : La cause de coloration dans la tourmaline.
Etude d'un lot de tourmaline par les méthodes de laboratoire classique et avancées
   
La diversité de couleurs des tourmalines et l'attrait constant que j'ai pour cette gemme qui comme un aimant me ramène toujours vers elle, a tout naturellement orienté mon mémoire de projet de diplôme FGA de Gem-A.
Mais d'où peuvent bien provenir toutes ces couleurs ? Mon mémoire de fin d'étude de gemmologie va donc étudier un lot de huit tourmalines afin de mieux comprendre les causes de leur coloration.
Ce mémoire se compose de deux parties :
– Une présentation générale sur la tourmaline avec ses caractéristiques,
– L'étude d'échantillons pour déterminer leur causes de coloration en s'appuyant sur la spectroscopie UV-Vis.
 
 
 
Arrivé Raphael : le Spinelle, le renouveau d'une pierre sous-estimée    
Le spinelle est une pierre qui a été historiquement considérée comme secondaire en comparaison avec le rubis. Souvent utilisé en imitation, il connait aujourd’hui un regain de popularité qui en fait une des pierres les plus recherchées du marché. L’objectif de ce rapport est d’évaluer l’évolution du prix du spinelle rouge depuis 2000 et de le comparer d’abord avec le rubis puis ensuite avec d’autres gemmes de référence afin de savoir si le spinelle n’est plus considéré comme une pierre secondaire.
Les résultats montrent que le prix du spinelle a été multiplié par 6 en 15 ans. Au point de dépasser le saphir bleu chauffé sans origine et en réduisant l’écart avec un rubis traité par chauffage sans origine.
Le spinelle s’est avéré être un investissement plus rentable que ce dernier pour des pierres de taille moyenne (3.24ct). Lire plus
Photo : Terra spinel
 
 
 

 
 

Projets de diplôme FGA 2014 - 2015

 
 
Caroline Girardot : Ivoire et législation
Cites et Convention de Washington désignent le même accord international entre états. Cet accord international entre états prévoit l’encadrement du commerce international des plantes et animaux sauvages et de leurs produits, via un système de permis afin que ce commerce ne constitue pas une menace pour la biodiversité.
De nos jours une mesure de protection et de régulation du commerce de la faune et de la flore sauvage telle que la Convention de Washington va de soi pour le plus grand nombre, puisque le risque d’extinction de certaines espèces comme les tigres, les éléphants ou encore les rhinocéros est largement médiatisée.
 
 
 
David Griziot : Cristallographie et le bijoux
Ce mémoire a pour but de présenter certaines caractéristiques optiques liées à la cristallographie des gemmes taillées et montées en joaillerie.  
 
 
Courrance Maxence : La corne, la description, utilisation et identification du matériau
La corne est un matériau organique façonnée et utilisée par l'homme à des fins diverses depuis plusieurs millénaires. Elle provient d’extrémités protubérantes du crâne de certaines espèces animales, principalement les bovidés et les rhinocérotidés. Elle se retrouve généralement pour une même espèce, uniquement chez les mâles, ou bien chez les deux sexes et peuvent avoir des proportions similaires ou être plus imposantes chez les mâles.
Il convient de définir la raison de son apparition et de sa fonction dans le règne animal suite à des stimulations hormonales répétées au cours de l’évolution de ces espèces en réponse à des comportements défensifs ou sociaux induits par les fonctions territoriales et sexuelles.
 

Hergott Laurianne : Opale précieuse boulder, Australie
J’ai souhaité faire le sujet concernant l’opale boulder car je suis allée en Australie étudiée ces pierres en juillet-août 2014. J’ai eu un vrai coup de coeur pour cette variété d’opale. D’après moi, la nature a créée une vraie oeuvre d’art. Cette pierre à elle toute seule détient toutes les couleurs de l’arc en ciel et dégage une beauté a coupé le souffle. Vous ne trouverez pas deux opales à 100% similaire. Il existe tellement de déclinaisons que l’on ne peut s’en laser. J’ai souhaité à travers ce projet faire découvrir cette pierre qui n’est pas assez connue du public à mon grand regret. J’aimerai lui rendre justice et vous la faire aimez à votre tour. Lire plus
 

 
Giacobetti Tom : Vente aux enchères
La première image venant à l’esprit de toute personne peu avertie lorsqu’elle entend les mots « ventes aux enchères » est la suivante : un homme en costume, marteau à la main se tenant devant une foule de personnes prêtes à acheter des biens mis en vente par l’individu leur faisant face, ce dernier faisant grimper des prix à haute voix jusqu’à accorder un bien au plus offrant.
Cette image, bien que juste, représente une petite facette des ventes aux enchères alors qu’il y en a bien d’autres à découvrir !
Le but principal de mon projet est d’apporter au lecteur plusieurs informations qui doivent être utiles, importantes et non négligeables pour toute personne souhaitant assister, participer, travailler ou encore juste se renseigner sur ce type de vente qui est utilisé depuis des centaines d’années.
Lire plus
 
 
 
Dufour Jean Yves : Classification des feldspaths, poster

Bien que les feldspaths constituent une vaste proportion de la composition de la croute terrestre (50 à 60%) leur « qualité gemme » est plutôt rare. Ainsi leur contribution dans l’élaboration des bijoux est assez faible, cependant certaines de ces pierres sont fascinantes par leur dessins ou leur jeu de couleur à la lumière. Lire plus
Consulter le poster

 
 

Badjan de Junnemann Johanna : Vente aux enchères
Explication de ce qu'est la vente aux enchères. Histoire. La vente aux enchères en France. Interview avec expert en joaillerie et gemmologie. Interview avec commissaire priseur. Suivie de 3 ventes aux enchères-Drouot Paris-Sotheby's Genève-une vente aux enchères de minéraux. Interview d'un collectionneur de minéraux ou d'un client repéré à l'une de ces ventes. Quelques chiffres sur l'évolution des cours durant les 2 dernières décennies. Les plus belles pièces et l'histoire et suivie d'un bijoux mythique. Lire plus
   
 
 
Rol Emmanuelle : Irradiation dans les gemmes, mécanisme, types de radiation, détection
Comme la plupart des traitements, l’irradiation artificielle est utilisée en gemmologie pour améliorer ou créer la couleur des gemmes. En 1896, Henri Becquerel découvre la radioactivité en étudiant le phénomène de fluorescence. Une dizaine d’années plus tard, en 1904, du diamant est exposé à du radium et une coloration bleu-vert apparaît au bout de 6 à 7 mois. Lire plus
 
 
 
Olié Caroline : Classification du quartz, élaboration d'un poster

Je souhaite vous présenter le quartz et ses variétés à travers un dossier qui servira de support pour réaliser un poster pédagogique, offrant une vision globale et simplifiée, afin d’identifier les différents minéraux appartenant à cette grande famille. Lire plus

Quartz Polycristallin
Quartz cristallin

 
     

 
Arrivé Elodie : Corail, variété et législation
   

 

 


 
 

Projets de diplôme FGA 2013 - 2014

 
 
Foge Kerstin : Opale de feux, naturelle, synthétique, imitation
L'offre des opales de feu proposé sur le marché est large et très variable. Par quelles caractéristiques on peut les définir et les distinguer des synthèses et des imitations ?
Comment faire pour ne voir que du feu ? Lire plus
 

Korcia Sandrine : La panthère de Cartier
Jeanne Toussaint voit le jour dans la Flandre des brodeuses, à la fin du XIX siècle.
Dotée d'un goût très sûr et d'une volonté d'acier, elle part à la conquéte de Paris, où elle enflamme le coeur de Louis Cartier, qui lui enseigne les pierres précieuses et les alliages mystérieux. De leur amour naissent des bijoux fabuleux: oiseaux de paradis, aigrettes et diadèmes ciselés, mais surtout la mythique panthère.
Un style est né, le sien.
Dans une traversée du siècle où l'on croise Proust, Cocteau, Hemingway, Scott et Zelda, Coco Chanel ou encore la duchesse de Windsor, Stéphanie des Horts met en lumière le destin extraordinaire de la géniale Jeanne Toussaint. (résumé de la publication) Disponible sur amazon

Histoire de Cartier
 
 
 
Recchi Jean Noel : Améthyste synthétique
   

Occhipinti Virna : Perle de culture, identification
   

Mariaud Jeanne : Expertise des bijoux en jade
   
 
 
Mazouz Rina : Bijoux anciens
   

Belahlou Fatima : Formation 4C diamant à Gem-A Londres, 2014

Durocher Béatrice : Formation 4C diamant à Gem-A Londres, 2014

Marine Dray : Formation 4C diamant, HRD

 

 
 

Projets de Diplôme FGA 2012 - 2013

 
 
Billot Nathalie : Les inclusions diagnostiques dans la série isomorphe des grenats

Elaboration d'un poster, mise en évidence des inclusions diagnostiques, couleur, propriétés optiques.
Format de poster
A1 soit 594 mm x 841 mm (4 x A3) Lire la suite

Acheter le poster

 
 
 
Méridoux Marion : Mesures des IR - Les sept cas de figure possibles
Les motifs et les graphiques représentent tous les cas des figures possibles à partir de l'observation au réfractomètre de pierres isotropes ou anisotropes. On obtient de tels motifs et graphiques à partir des observations faites lors de la rotation d'une pierre au réfractomètre.
Il y a lieu de :
• noter le nombre de limites d'ombre observées (une ou deux);
• vérifier si une limite d'ombre est variable (présentant différents IR) ou fixe (présentant toujours le même IR) durant la rotation de la pierre;
• vérifier si les limites d'ombre se rencontrent.
Pour les pierres uniaxes, les motifs et les graphiques seront obtenus en notant le premier IR lorsque l'écart entre les deux limites d'ombre est au maximum et, pour les pierres biaxes, lorsque les IR sont les plus élevés. En procédant toujours de la même façon au réfractomètre, il est plus facile de reconnaître les différentes réactions des pierres et les motifs propres à certains matériaux. Lire la suite
 
 
 
Matur Fabienne : Traitement de surface du Titane - anodisation
Le choix du titane comme matière première à été une évidence pour moi, en tant que plasticienne et créatrice de bijoux contemporains. Ce métal offre en effet beaucoup de possibilité du point de vue de sa coloration obtenue par anodisation. Le titane est un métal à mémoire de forme très difficile à emboutir (déformer), à souder et même à scier vu sa dureté suivant les différents alliages. La mise en oeuvre de ce métal est donc grandement limitée sauf en matière de coloration. C’est ce que vont vous démontrer les expériences suivantes réalisées en atelier au cours de ces 15 dernières années de recherche.
 

 
Gellini Roberta : Les bijoux dans le subcontinent Indien à l'époque des Grands Moghols

Cet exposé se veut être un résumé de « Trésor du Monde » dont la collection Al-Sabah rassemble des pièces rares de l’Inde Moghole.
Ma passion pour les bijoux Mogholes et l’art de l’islam en général, a fait que mon choix de projet c’est naturellement porté vers cet art qui suscite l’émerveillement encore de nos jours.
Le terme « Moghol »vient de l’arabo-persan Mughal qui signigie « mongol ». On l’emploi pour désigner l’empire musulman fondé en Inde par le mongol Babur en 1526. Celui-ci va durer 3 siècles et marquer profondément la vie sociale et culturelle de l’Inde. Ils sont 6 à pouvoir porter le titre de Grands Moghols : Bâbur, Humayun, Akbar, Jahangir, Shah Jahan, Aurangzeb. Lire plus

Image : http://mini-site.louvre.fr/moghols/index_fr.html

 
 
 
Amiel Chantal : Histoire de la mythologie de l'ambre et ses implications actuelles
Quel ne fut pas mon étonnement de lire sous le titre « nourrissons , attention aux colliers d’ambre» dans un article du figaro en date du 16/10/2012, une recommandation de la Sociète française de pédiatrie , mettant en garde les jeunes parents utilisant des colliers en perle d’ambre afin d’apaiser les douleurs dentaires de leur nourrisson.
Comme tout collier, ces accessoires présentent un risque d'étranglement ou d'inhalation de perles. Sur son site Internet, la Société française de pédiatrie met donc en garde les parents contre ces "collier de dentition" et publie une étude ; celle ci a été menée auprès de 29 familles, qui dans leur grande majorité (73%) estimaient que les colliers avaient des vertus apaisantes. Les chercheurs ont également décrypté les perceptions parentales de cet usage pour en conclure que "les parents reconnaissent le caractère bénin de la poussée dentaire, mais en redoutent les symptômes. A phénomène naturel réponse naturelle, ils utilisent un collier pour satisfaire à l'analogie. Le risque d'étranglement ne surpasse pas leur crainte de voir l'enfant souffrir !". 
Les colliers sont généralement vendus en pharmacie ou sur internet. "Ce négoce rentable se pratique aux dépens de parents soucieux du bien-être de leurs enfants et prêts à user de tous les moyens existants", écrivent les auteurs de l'étude qui demandent au Conseil de l'ordre des pharmaciens de faire interdire la vente des colliers dans leurs officines.
Intriguée par cet article et par toutes les interrogations qu’il suscite (efficacité de l’utilisation de l’ambre pour atténuer des douleurs, mythe ou réalité? absence de législation sur le sujet en France ?), je me suis intéressée à l’ambre, ce gemme organique, aux croyances et mythes qui l’entoure, mais également à ses implications directes en gemmologie. Car si les pouvoirs de l’ambre ne sont que le fruit de l’imagination de l’Homme, la répercussion de telles légendes est redoutable : en effet, sa valeur a pu atteindre des prix très élevés, attirant la convoitise et de fait, des faux apparaissent. La question est donc de savoir de quel moyen dispose le joaillier afin de démasquer les faux, à quelle discipline doit ’il faire appel pour protéger sa réputation d’honnête commerçant? Aidé par la paléontologie, la gemmologie-discipline qui s'intéresse, aux propriétés physiques et à l'identification des espèces minérales et organiques utilisées dans l'art de la parure et qui s'appuye sur l'utilisation d'instruments, indispensables pour distinguer les imitations-est le meilleur allié .Toutefois,, pléthores de site « internet » proposent des bijoux en « ambre » et nombre de clients sont trompés.
Ma réflexion tourne autour de la magie de l’ambre qui est déclinée ainsi
1/la magie de l’ambre - Mythes et légendes. Qu’est ce que l’ambre ? Usage médicinaux et croyances populaires. Artisanat et industrie autour des mythes. Petit clin d’œil au laboratoire du chimiste-confrontation avec la science.

2/’implication de la gemmologie : son verdict
a-caractéristiques gemmologique de l’ambre
b-démasquer les faux
c- mise en pratique sur des produits achetés sur internet.
   
 

Lefebvre Patrick : Voyage à Madagascar en novembre 2012
Dans le cadre de ma formation en gemmologie, Gem-A Londres, mon travail de mémoire se portera sur deux voyages à Madagascar effectués en novembre 2011 et novembre 2012. Madagascar est une île connue pour sa richesse minérale : on trouve notamment le rubis, le saphir ou l’émeraude et autres béryls, etc.
Le but de ce mémoire est une présentation, dans un premier temps, de l’île et de sa géographie, de son histoire et brièvement de son histoire géologique. Dans un deuxième temps, une présentation des principales mines et gisements de l’île de Madagascar. Et enfin, un récit de mon expérience sur place.
Lire la suite
 
 
 
Christophe Fredolin : Les émeraudes de Colombie
Ce dossier n’a pas pour but de renseigner une nouvelle fois au sujet de l’aspect scientifique ou chimique de l’émeraude colombienne, sujet maintes fois traité en profondeur, mais vise à informer le lecteur sur différents aspects méconnus du grand public du monde de l’émeraude colombienne, de la diversité des individus que proposent les différentes mines présentes en Colombie, les spécificités liées au commerce de ces pierres ainsi que les traitements appliqués aux produits. Lire plus
 
 

Haeringer Manuelle : Formation 4C Diamant- GIA Londres

Zins Bertrand - Formation 4C diamant - Gem-A Londres - avril 2013

Dignet Lydie - Formation 4C diamant - Gem-A Londres - avril 2013

 

 

 

Projets Cours de Base 2012 - 2013



Foge Kerstin : La cordiérite, de la gemme au produit industriel
Une pierre qui montrait aux marins la bonne direction ? C'était le point de départ pour en savoir plus sur cette matière. Les bijoutiers et leurs clients, les scientifiques, les ésotériques, les collectionneurs, les industriels et - peut-être - les marins l'apprécient pour des qualités différentes. Ornement, boussole, remède, fleur minérale, plaque de cuisson, ce texte traite ces différents aspects de la cordiérite, en commençant par une présentation du matériaux. Lire la suite  

Rivens Lucie : Perle
Ce rapport présente tout ce qui concerne le marché de la perle : son passé, son futur, sa situation mondiale, l’étude des prix et les imitations présentes sur le marché
français.
 
 
 

Projets de Diplôme FGA 2011 - 2012

 
Genet Julie : ZrO2 Céramique zircone et Cubique zirconia, similitudes et différences. Intérêts et application en bijouterie.
La formule chimique brute ZrO2 définit l’oxyde de zirconium. Derrière cette dénomination se cachent plusieurs matériaux naturels et synthétiques d’aspects multiples.
Les propriétés physico-chimiques et optiques particulières de chacun entrainent leur utilisation dans des domaines différents : aérospatiale, industrie, horlogerie, bijouterie, médical, dentaire....
En temps que chirurgien dentiste, j’utilise la céramique zircone au quotidien puisqu’elle constitue désormais une bonne partie des armatures de couronnes et de bridges dits « tout céramique».
Les armatures que je reçois du laboratoire de fabrication sont blanches ou teintées, légèrement nacrées, très brillantes (indice de réfraction= 2,2)  bien que de finition satinée. Très fines (en général 0,5 à 1mm d’épaisseur), elles masquent les imperfections et diffusent la lumière. Les propriétés  mécaniques exceptionnelles de la zircone ont permis que cette céramique remplace les traditionnelles armatures de couronnes en métal. Ces armatures, relativement translucides, seront ensuite recouvertes de céramique «classique», dite cosmétique, à base d’alumine (Al203), de silice (SiO2), aux propriétés mécaniques moindres, mais dont la translucidité et l’indice de réfraction (IR =1,8) se rapprochent de celui de l’émail dentaire (IR=1,6).
En temps qu’étudiante en gemmologie, je me penche aussi sur les propriétés optiques et physiques des gemmes, et les mêmes formules chimiques reviennent dans mes cahiers avec des noms différents: corindon (Al2O3), quartz et opale (SiO2), cubic zirconia (ZrO2)....
Il m’a semblé intéressant de faire le lien entre mon métier et ma passion pour les gemmes et la bijouterie en étudiant de plus près les similitudes et les différences entre ces espèces chimiques aux conformations atomiques spatiales multiples.
Plus particulièrement, l’utilisation récente et en plein essor de la céramique zircone en bijouterie a suscité mon intérêt pour la rédaction de ce mémoire. Utilisée depuis plus de 10 ans en horlogerie, (Chanel, Rado...), la céramique zircone se voit désormais portée en corps de bagues (Guy Laroche, Poiray, Jeel..) et même sertie en temps que gemme facettée (RehoConcept, vu au salon baselworld 2012).
Céramique zircone, matériau technique d’avant-garde et Cubic Zirconia, imitation du diamant: une même formule chimique ZrO2, deux gemmes synthétiques différentes.
Nous allons détailler ci-après les similitudes et les différences entre ces deux matériaux. Lire la suite.
 
 
 
 
Boisserand Anne : Elbaite cuprifère
Mon choix de projet a été influencé naturellement par ma passion pour cette gemme à l’incroyable richesse chromatique. J’ai souhaité rédiger ce projet en m’intéressant à une variété de tourmaline, l’elbaïte cuprifère et notamment celle provenant du Mozambique.
L’objectif de mes recherches est de déterminer si deux échantillons en ma possession sont bien cuprifères et si leur couleur est naturelle ou dérivée d’un traitement thermique.
Mon projet se déroule en deux temps :
1) Présentation sommaire de la découverte de cette tourmaline ainsi que sa cristallographie.
Étude de deux échantillons provenant du Mozambique en les analysant selon les méthodes
classiques de gemmologie.
2) Aborder la composition chimique et l’origine de la couleur de cette tourmaline cuprifère.
Lire la suite
 

 
Jardel Alice : L'amazonite de Madagascar
On ne peut préparer un départ sur Madagascar sans penser aux nombreux marchés aux pierres de ce pays. Pour ce que j’en connaissais, je partais donc dans l’esprit de découvrir des tourmalines, des quartz ou autres béryls réputés dans ces terres.
Lire la suite
 



Bonaventure Karine : Déterminer la provenance d'une émeraude. Signatures spectroscopiques.

Chamayou Isabelle : De Muzo à La place Vendôme... A la poursuite de la Verde !


 
 

Projets Cours de Base 2011-2012

Amiel Chantal : L’activité économique de la perle de culture en Polynésie. Lire la suite

Gellini Roberta : Gemmes et bijoux dans l'histoire de l'homme

 

 
 

Commentaires

 

I just had a look through these wonderful Diploma projects. I really enjoyed them, particularly the Viking 'sunstone' project, really brilliant. This is truly a lot of work for you too, a labour of love! Well done to you and all your good students! It is good to see such dedication and interest.
Ian Mercer, novembre 2013

 

 

45



 

NOUS CONTACTER

Laboratoire de Gemmologie
17 rue Fontange
BP 10033
13243 Marseille cedex 01
+33491926845
gemlabmarseille@wanadoo.fr


© LGM 2004-2017